samedi 22 juillet 2017

Lecture du matin Spurgeon 22-07-2017

22 Juillet-Matin. 

Car je suis votre maître. (Version LSG) {#Jer 3:14

Car moi je vous ai épousés. (Version Darby) 

Christ Jésus est lié à son peuple par l’union du mariage. Par amour il a épousé son Eglise comme une vierge pudique, longtemps avant qu’elle ne tombe sous le joug de l’esclavage. Rempli d’une brûlante affection, il a travaillé durement, comme Jacob pour Rachel, jusqu’à ce que la totalité de la dot ait été payée, et maintenant, l’ayant cherchée par son Esprit, et l’ayant amenée à le connaître et à l’aimer, il attend l’heure glorieuse où leur béatitude mutuelle sera consommée au repas des noces de l’Agneau. Le glorieux Mari n’a cependant pas encore présenté sa fiancée, sainte et parfaite, devant la Majesté des cieux; elle n’a pas encore accédé aux joies de ses dignités en tant que son épouse et reine:  elle est encore comme un vagabond dans un monde de malheur, un habitant dans les tentes de Kédar; mais elle est quand même dès maintenant la mariée, l’épouse de Jésus, chère à son coeur, précieuse à sa vue, écrite sur ses mains, et unie avec sa personne. Sur terre il exerce envers elle toutes les fonctions affectueuses d’un Mari. Il pourvoit richement à ses besoins, il paye toutes ses dettes, lui permet d’assumer son nom, et de partager toute sa richesse. Il n’agira jamais autrement envers elle. Le mot de divorce ne sera jamais mentionné, car il hait la répudiation. La mort défait les liens conjugaux entre les mortels les plus affectueux, mais elle ne peut pas détacher les liens de ce mariage immortel. Dans le ciel on ne se marie pas, tous sont comme les anges de Dieu; cependant il y a une exception merveilleuse à la règle, car, dans le Ciel, Christ et son Eglise célébreront leurs joyeuses noces. Cette affinité qui est plus durable, est aussi plus proche qu’un mariage terrestre. L’amour le plus pur et le plus fervent d’un mari n’est jamais qu’une image bien faible de la flamme qui brûle dans le coeur de Jésus. Cette union mystique avec l’Eglise, pour laquelle Christ a laissé son Père et qu’il est devenu une seule chair avec elle, dépasse toute union humaine. 

#Pr 8:1-11:31 * Lecture Quotidienne de la Bible 

Lecture du soir Spurgeon 21-07-2017

21 Juillet-Soir. 

Pourquoi dois-je marcher dans la tristesse, {#Ps 42:9

Peux-tu répondre â cette question, O croyant? Peux-tu trouver une raison pour laquelle tu es souvent triste au lieu de joyeux? Pourquoi céder aux tristes anticipations? Qui t’a dit que le jour ne succédera jamais â la nuit? Qui t’a dit que la mer des circonstances allait baisser jusqu’au moment où il n’y a rien qui reste sauf de longues ligues de boue de la pauvreté horrible? Qui t’a dit que l’hiver de ton mécontentement allait devenir givre, neige, verglas et grêle, puis neige plus profonde, et encore en grande tempête de désespoir? Ne sais-tu pas que le jour succède â la nuit, que les montées succèdent aux descentes, que le printemps et l’été succèdent â l’hiver? Alors, espère maintenant! Espère pour toujours! Car Dieu ne t’abandonne pas. Ne sais-tu pas que ton Dieu t’aime au milieu de tout cela? Les montagnes, quand elles sont cachées par les ténèbres, sont aussi réelles que pendant le jour. L’amour de Dieu est aussi réel maintenant que dans tes moments les plus éclatants. Aucun père ne punit constamment. Ton Seigneur hait la verge autant que toi. Il l’utilise seulement pour une raison qui doit te faire l’accepter volontairement, c’est-â-dire, qu’elle travaille pour ton bien. Tu grimperas l’échelle de Jacob avec des anges et tu verras Celui qui est assis en haut: ton Dieu de l’alliance. Tu oublieras, parmi les splendeurs de l’éternité, les épreuves de cette vie ou tu te les rappelleras seulement afin de bénir le Dieu qui t’a conduit â travers ces difficultés et qui a travaillé pour ton bien de toujours. Viens, chante au milieu des tribulations. Réjouis-toi même en passant par la fournaise ardente. Fais de ton désert une floraison de roses. Fais vibrer ton lieu désert avec tes réjouissances triomphantes, car ces épreuves légères seront bientôt terminées, et après, toujours avec le Seigneur, ta félicité ne changera jamais. 

    "Ne sois ni faible, ni craintif car Ses bras t’entourent,
    Il ne change pas et tu es cher pour Lui;
    Crois seulement et tu verras
    Que Christ est tout en tout pour toi."